Mesures pour la réintroduction du Lynx

C'est avec le soutien du programme européen Life-Nature, que La Fondation Nature et Environnement de Rhénanie-Palatinat et ses partenaires mettent en œuvre le projet de réintroduction de lynx.
Une sous-population de lynx doit s'établir dans la forêt du Palatinat. Ce territoire est une partie de la Réserve de Biosphère Transfrontalière Vosges du Nord/Pfälzerwald.
Les lynx réintroduits pourront disperser vers les Vosges du Nord et se maintenir à long terme en ayant des échanges génétiques avec les sous-populations des Vosges Moyennes, des Vosges du Sud ainsi que celles du Jura et des Alpes.
Ainsi, la forêt du Palatinat deviendra l'habitat partiel d'une grande et stable métapopulation de lynx. Du fait de son comportement peu colonisateur, on ne peut en effet pas s'attendre à ce que le lynx recolonise spontanément de la forêt du Palatinat.
Ce nouveau territoire du lynx contribuera à la protection et conservation de cette espèce, dont l'aire de répartition se limite à des zones refuges, et qui est considérée comme "En Danger" en Europe centrale et occidentale.
Afin d'atteindre les objectifs du projet, les mesures seront mises en œuvre sur une période de six ans:


- l'aménagement d'un bureau pour le projet au sein du territoire concerné, la formation technique du personnel et une formation approfondie pour les membres bénévoles du Réseau Lynx existant

- le renforcement des contacts avec les acteurs et partenaires, l'intégration et la poursuite des échanges dans le cadre d'un "Parlement du lynx", la modération des éventuelles divergences (également transfrontalières), la participation à la table ronde "Grands Carnivores" du Ministère de l'Environnement de Rhénanie-Palatinat

- un travail de communication, la réalisation de matériel d'information et d'éducation à l'environnement pour différents types de public, des propositions d'éducation et de loisirs autour du thème du lynx et de la biodiversité, en collaboration avec des associations d'éducation à l'environnement

- la construction d'un enclos et le suivi vétérinaire

- le lâcher de 20 lynx (provenant d'animaux sauvages capturés en Suisse et en Slovaquie) dans la forêt du Palatinat

- l'évaluation de la réintroduction par la réalisation d'un suivi intensif (télémétrie, pièges photos) afin de contrôler le  développement de la population, en termes de reproduction et de dispersion

- le soutien à la prévention de dommages (information, conseils, mise à disposition de matériel pour des solutions à court terme), prime pour la découverte et le signalement d'une proie sauvage de lynx

- l'élaboration de lignes directrices pour l'amélioration des connexions écologiques entre les habitats naturels du lynx

- la rédaction d'un plan de gestion local du lynx dans la Réserve de Biosphère, tenant compte de la prédation sur le gibier (en particulier le chevreuil) et sur les animaux domestiques.

- Le Sycoparc a été sollicité pour participer à ce programme et développer des actions de sensibilisation et d‘informations du public. Pour l'aspect pédagogique, l'association les Piverts avec leurs partenaires allemands de la NEZ Wappenschmiede proposent un projet pédagogique intitulé  Oeil de lynx; aux écoles du territoires "